Plantes, Allamanda, Allamanda cathartica, Allamanda neriifolia, Allamanda blanchetii, Allamanda violacea, Allamanda schottii, plante


COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

ALLAMANDA

le Allamanda ce sont de belles plantes à feuilles persistantes très semblables au Plumeria (elles appartiennent à la même famille) très utilisées pour orner les murs ou les treillis. Ce sont des plantes très décoratives tant pour la beauté des feuilles que pour les fleurs abondantes.

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Eudicotylédones

Clado

: Astéris

Commande

:

Gentianales

Famille

:

Apocynacées

Gentil

:

Allamanda

Espèce

: voir le paragraphe "Principales espèces"

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

le gentil Allamanda comprend des plantes grimpantes à feuilles persistantes originaires du Brésil appartenant à la famille des Apocynacées qui comprend des espèces caractérisées par des fleurs spectaculaires telles que le Plumeria et le Pervenche.

Ce sont des plantes très particulières et élevées pour la beauté non seulement de leur appareil foliaire mais aussi pour leurs belles fleurs.

Les feuilles sont disposées en verticilles et les fleurs varient en couleur du jaune au rouge plus ou moins intense et plus ou moins panaché, en forme de trompette, formé par cinq pétales soudés ensemble et fleurissent normalement en grappes dans la partie extrême de la branches.

Les fruits sont des capsules épineuses plus ou moins rondes.

Ce sont des grimpeurs (même s'ils n'ont pas de racines aériennes ou d'autres structures pour les ancrer aux surfaces) mais ils peuvent être élevés, avec une taille appropriée, afin de pousser comme des arbustes.

ESPÈCES PRINCIPALES

Il y a environ 14 espèces parmi lesquelles on se souvient:

CATHARTICA D'ALLAMANDA

A. cathartica, originaire de l'Amazonie, se caractérise par des feuilles de 10-15 cm de long, d'une belle couleur vert vif, brillantes et rigides avec des branches ligneuses.Pendant la période estivale, dans les climats tempérés, elle produit de nombreuses fleurs en forme d'entonnoir de couleur jaune vif tandis que dans ses lieux d'origine, il fleurit et porte des fruits toute l'année.

C'est l'espèce la plus répandue et la plus cultivée

De cette espèce, il existe de nombreuses variétés parmi lesquelles on se souvient: leA. cathartica var. grandiflora avec des fleurs jaune clair de 12 cm de long; làA. catharticavar. nobilis avec des fleurs jaune pâle et parfumées; là A. cathartica var. williamsiiavec des fleurs de 7 cm de large, jaune teinté de brun.

ALLAMANDA NERIIFOLIA

A. neriifolia c'est une espèce arbustive caractérisée par des feuilles lancéolées et rugueuses et des fleurs jaune vif avec une gorge striée de rouge.

Là où les conditions climatiques le permettent, il fleurit irrégulièrement tout au long de l'année.

ALLAMANDA BLANCHETII

A. blanchetii ou alors A. violacée (photo ci-dessous) est une espèce largement utilisée comme plante ornementale car elle n'est pas particulièrement exigeante en terme de culture et parce qu'elle est très décorative.

ALLAMANDA SCOTTII

A. schottii (photo ci-dessous) est très similaire à A. cathartica et peut être reconnue car ses fleurs et ses fruits sont beaucoup plus petits.

TECHNIQUE CULTURELLE

Ce sont des plantes qui peuvent être cultivées à la fois en extérieur, par exemple le long d'un mur ou d'un treillis, et en pot.

Ils nécessitent beaucoup de lumière. Il peut également rester au soleil mais pas aux heures les plus chaudes de la journée.

Les températures de culture idéales se situent entre 20-27 ° C et en hiver elles ne doivent pas descendre en dessous de 15 ° C. Par conséquent, si vous souhaitez l'élever dans des zones où pendant l'hiver les températures descendent en dessous de ces valeurs, il est préférable de les élever en pot afin de les déplacer vers des endroits abrités pendant la période froide jusqu'à ce que les températures deviennent plus douces.

Si vous la cultivez comme plante grimpante, veillez à la fixer au treillis ou au mur car la plante n'a pas de racines aériennes ou d'autres structures adaptées à l'ancrage au support. Il est également conseillé de ne pas changer la direction que prennent naturellement les branches mais de les accompagner.

L'ARROSAGE

Il est arrosé régulièrement tout au long de l'année en veillant à ce que le sol reste humide.

La plante aime les environnements humides donc prévoir à la fois de faire des nébulisations régulières aux frondes, notamment dans les périodes les plus chaudes, et de disposer la plante sur une soucoupe avec des galets (ou autre matériau inerte) où vous laisserez un filet d'eau, en veillant à ce que le fond du pot n'est pas en contact avec l'eau. Cet arrangement est fortement recommandé surtout pendant l'été car il ne fleurit pas autrement.

TYPE DE SOL - REPOT

Il est rempoté au début du printemps en faisant très attention et en ne dérangeant ni n'endommageant les racines.

Un bon sol consiste en un mélange composé de 3 parties de terre de jardin, 2 parties de sol foliaire ou tourbeux et une partie de sable fin afin qu'il reste poreux et donc bien drainé.

Il est conseillé d'utiliser des pots en terre cuite et de placer des morceaux de faïence au fond du pot afin d'assurer un bon drainage de l'eau d'irrigation.

Quant à la taille des pots, il est conseillé de ne pas dépasser 40-50cm de diamètre. Une fois cette dimension atteinte, chaque année la couche superficielle du sol est enlevée et remplacée par une nouvelle.

FERTILISATION

Un engrais liquide est administré avec de l'eau d'irrigation pendant toute la période estivale une fois par semaine, ce qui diminue légèrement les doses par rapport à ce qui est indiqué dans l'emballage des engrais. Ne pas fertiliser en automne et en hiver.

Pour une croissance équilibrée de la plante, utilisez un engrais qui en plus d'avoir de l'azote (N), du phosphore (P) et du potassium (K) contient également des micro-éléments tels que le fer (Fe), le manganèse (Mn), le cuivre (Cu), le zinc (Zn), bore (B), polybdène (Mo). Alors ne faites pas confiance au bel emballage ou au nom célèbre, mais lisez toujours l'étiquette.

FLORAISON

Généralement, elles fleurissent pendant la période estivale même si, si les conditions climatiques le permettent, elles peuvent fleurir toute l'année (voir les paragraphes dédiés à une seule espèce).

TAILLE

Pour ces plantes, la taille est une opération importante qui doit être effectuée vers la fin de l'hiver (février) en raccourcissant les branches et les tiges en ne laissant que quelques nœuds. Cette opération favorise la naissance de nouvelles pousses.

Si vous voulez le cultiver comme un arbuste, vous devez couper les pousses au début de l'été lorsqu'elles mesurent 20 à 30 cm de long.

Une recommandation: utilisez toujours des outils propres et désinfectés (flamme ou alcool ou eau de javel) pour éviter d'infecter les tissus.

MULTIPLICATION

Ils se multiplient principalement par boutures.

MULTIPLICATION POUR TALEA

Les boutures, d'environ 7 à 8 cm de long, sont prélevées au début du printemps (avril) à partir des extrémités des branches, en les choisissant parmi des plantes robustes et saines, en les coupant immédiatement sous le nœud avec une coupe oblique qui, en plus d'éviter l'eau s'accumuler sur la surface, permettra d'avoir une plus grande surface pour l'émission des racines.

Pour la coupe, il est conseillé d'utiliser une lame tranchante (pour éviter l'effilochage des tissus), propre et désinfectée (à la flamme ou avec de l'eau de javel ou avec de l'alcool) pour éviter qu'elles ne deviennent un vecteur de maladies parasitaires.

Saupoudrer la partie coupée de la poudre rhizogène pour favoriser l'émission des racines mélangée avec un bon fongicide à large spectre pour éviter toute infection.

Avec un crayon, faites un ou plusieurs trous dans le sol que vous avez préalablement préparé composé de 50% de tourbe et 50% de sable grossier. Humidifiez le sol et couvrez le pot d'une feuille ou d'un sac en plastique transparent en le soutenant avec des bâtons pour empêcher le plastique de toucher les feuilles de la bouture.

Placez le pot dans une zone de la maison où il y a de l'ombre et une température autour de 21-24 ° C.

Retirez le plastique tous les jours pour vérifier à la fois l'humidité du sol et pour éliminer toute condensation qui s'est formée dans le plastique.Lorsque les premières pousses commencent à apparaître, cela signifie que la bouture a pris racine.À ce stade, retirez le plastique et placez le pot dans une position plus lumineuse mais pas en plein soleil. Lorsque les boutures sont renforcées, elles peuvent être plantées dans le pot final en utilisant un sol tel qu'indiqué pour les plantes adultes et traitées comme telles.

PARASITES ET MALADIES

Taches sur la face inférieure des feuilles

ce symptôme, en lui-même très générique, peut être associé à la cochenille et en particulier à la cochenille farineuse. Le reconnaître est très simple: il se manifeste sous forme de flocons de coton qui, s'ils sont grattés, s'enlèvent très facilement.

Remèdes: si la plante n'est pas trop grande, elle peut être éliminée mécaniquement à l'aide d'un morceau de coton imbibé d'alcool dénaturé ou lavée à l'eau et au savon neutre, en frottant doucement avec une éponge pour éliminer les parasites (pensez à bien rincer la plante). S'il est grand et planté à l'extérieur, utilisez un insecticide spécifique.

Les feuilles semblent pleines de points jaunes

et après ce symptôme, ils prennent une couleur gris-bronzé et la page inférieure a un aspect poussiéreux. Si vous regardez de près avec une loupe, vous pouvez trouver de fines toiles d'araignées. Avec cette symptomatologie, vous êtes en présence d'une attaque d'acariens ou comme on les appelle plus souvent d'araignée rouge. L'araignée rouge est facilement reconnaissable aussi parce qu'elle a quatre paires de pattes et la taille de la pointe d'une épingle.

Remèdes: maintenir un environnement humide autour de la plante car c'est le climat sec qui favorise sa prolifération. En cas d'infestations sévères, utilisez un acaricide spécifique.

CURIOSITÉ'

Le nom du genre a été dédié à Frederich Allamand, un botaniste suisse du 18ème siècle.

Presque toutes les espèces du genre sont toxiques dans toutes les parties et la lymphe peut irriter la peau.


Article Précédent

L'EVEIL DE LA PERMACULTURE - Le film d'Adrien Bellay - Interview sur

Article Suivant

Comment planter des pommes de terre en chinois