Caper: culture, propriétés et bienfaits de la câpre


CÂPRE
(Capparis spinosa L.)


Note 1

La plante Capparis spinosa dont nous utilisons les délicieux boutons floraux pour parfumer nos plats et que nous appelons communément les câpres.CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Eudicotylédones

Clado

: Roside

Commande

:

Brassicales

Famille

:

Brassicacées

Gentil

:

Capparis

Espèce

:

Capparis spinosa

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Dans le genre Capparis on trouve plus de 350 espèces, dont des espèces qualia Capparis spinosa, communément appelé câpres (et en particulier câpres épineuses), typique des régions au climat méditerranéen.

Son espace naturel est les zones de la mer Méditerranée. On le trouve notamment en Afrique (Maroc, Algérie, Egypte et Tunisie); en Europe et plus précisément en Espagne (Almeria, Grenade et les Baléares), en France (Provence), en Italie (notamment en Sicile, dans les îles de Salina et Pantelleria), en Grèce et en Dalmatie; en Asie Mineure on trouve elle à Chypre et dans les zones côtières de la mer Noire et en Iran.

C'est une plante vivace suffruticosa, c'est-à-dire avec une partie basale ligneuse sur laquelle se forment chaque année de nouvelles pousses qui ne se lignifient pas mais restent herbacées qui, à la fin de la bonne saison, sèchent pour repousser l'année suivante. murs de pierre ou le long des fissures de la roche. Il est typique, sur l'île de Pantelleria et Salina de trouver des plantes de capérines plus cachées et des fronts rocheux inaccessibles. Cela est dû au fait que les geghi (Tarentola mauritanica) et les lézards (Podacris sicula) sont gourmands des exsudats sucrés du fruit et donc en les ingérant, ils ingèrent également les graines qui passent indemnes dans leur système digestif et sont expulsées avec défécation. et c'est ainsi que les plantes se répandent et se retrouvent dans les endroits les plus impensables.


Note 1

La tige il peut paraître prostré ou ascendant ou semi-grimpant mais dans tous les cas il ne dépasse pas 50 cm de hauteur.

Feuilles elles sont alternes, de forme arrondie, cordées (en forme de cœur), pourvues d'un pétiole à la base duquel se forment deux stipules transformées en épines, même s'il existe des variétés qui n'en ont pas ou qui viennent de les esquisser.

Les fleurs des câpres sont des hermaphrodites, solitaires, de couleur blanchâtre-or formés de quatre pétales ovales avec de nombreuses étamines de couleur rose foncé au centre, surtout dans la partie apicale, tandis que le pistil est porté par un très long pédoncule. Elles sont très grandes et voyantes et atteignent 5 à 6 cm de diamètre.La plante fleurit à partir du mois de mai et tout au long de l'été et jusqu'au début de l'automne s'il y a une bonne humidité ambiante.

Le fruit c'est une baie qui contient de nombreuses graines à l'intérieur.

Il existe une autre espèce, la Capparis ovatadont le nom usuel est câpres poilues, plus fréquente dans les régions méridionales de l'Italie mais en tout cas moins commune que la précédente et dont elle diffère du fait que les feuilles les plus jeunes sont très velues.

Dans tous les cas, sur la base du règlement (CE) no. 510/2006 du Conseil concernant la protection des indications géographiques et des appellations d'origine des produits agricoles et alimentaires, des vergers de câpres destinés à la production de câpres de Pantelleriails doivent être constitués de plantes de l'espèce botanique Capperis spinosavariété inermis cultivar nocellara.


Capparis spinosa

La partie comestible que nous connaissons et que nous apprécions tous et que nous appelons communément câpres, ce sont les boutons floraux encore fermés, qui sont conservés dans du sel ou dans du vinaigre et sont un excellent complément à de nombreux plats.

TECHNIQUE CULTURELLE

Le câprier est une plante rustique qui pousse dans les zones exposées au sud, ensoleillées, mais à l'abri des vents froids. Il n'a pas de besoins particuliers en terme de sol en fait il pousse très bien entre les roches et les pierres. Il est très résistant au vent et à la sécheresse grâce à son système racinaire qui pénètre très profondément dans le sol.

C'est une plante qui est cultivée en agriculture sèche, c'est-à-dire sans apport d'eau d'irrigation.

PLANTER UN CAPPERET

Le câprier est une plante qui pousse bien partout, mais préfère les sols meubles et drainés même si par exemple dans les terres volcaniques typiques de Pantelleria, il est cultivé dans des zones marginales.

Si vous envisagez d'élever cette plante et de vous faire un petit câprier, le premier conseil est de bien préparer le sol car, étant une plante vivace, il doit être disposé de manière à permettre le traitement annuel approprié. Il est important de faire un trou profond d'environ 50-60 cm sur la plante car les racines du câprier vont très profondément. Dans le même temps il conviendrait de faire également une bonne fertilisation basique en apportant surtout de l'oxyde de potassium et dans une moindre mesure de l'anhydride phosphorique et plus superficiellement de l'azote.

Le meilleur moment pour planter une culture de câpres est certainement janvier et février car à cette période le sol est encore très humide et donc propice à l'enracinement des jeunes plants.

Les sixièmes de plantation doivent être 2,0 mètres x 2,0 mètres ou alors 2,5 mx 2,5 mentre les rangs et le long des rangs (environ 1000-2000 plants par hectare).

Les plants doivent être placés à une profondeur d'environ 35 cm, en élaguant légèrement le système racinaire et en libérant la plante de toute la partie aérienne avec une taille drastique, en l'éliminant à environ 3 cm au-dessus du collet de la plante. Compte tenu du fait que la plante est réalisée alors qu'elle est encore en période hivernale, il serait préférable de recouvrir complètement la plante d'une légère couche de terre (environ 1 cm) pour la protéger des possibles gelées et vents froids.

En moyenne, deux à trois irrigations seront nécessaires au cours de la première année de plantation.

Une câpre dure environ 20-30 ans.

TRAVAIL DU SOL

Presque la moitié de l'année, les terres abritant les câpres ne nécessitent pas de traitement (environ de septembre à janvier) car les plantes sont au repos végétatif et les parties herbacées sont sèches. Dans cette période, il est conseillé de laisser proliférer les mauvaises herbes puis d'être enterrées avec les premiers travaux, apportant ainsi une bonne quantité de substance organique, utile à la croissance des plantes.

A partir de janvier, les travaux de surface du terrain pour enfouir les mauvaises herbes commencent. Cette pratique, normale pour toutes les cultures, devient très importante pour la câpre car étant une culture maintenue au sec, garder les mauvaises herbes signifierait laisser des concurrents redoutables pour la possession du peu d'eau présente dans le sol. Je ne recommande pas l'utilisation d'herbicide, cependant, de produits chimiques pour leur lutte car nous parlons de petites cultures et pour un usage personnel, il est donc préférable que les mauvaises herbes soient éliminées en travaillant le sol ou manuellement.

TAILLE

Le câprier est une plante qui doit être soigneusement taillée à la fin de l'hiver (janvier-février). Seuls les bois secs et les drageons doivent être coupés, c'est-à-dire ces branches vigoureuses qui ne produisent pas de fleurs mais qui volent la sève de la plante. Il est également nécessaire de le tailler de manière à laisser de nombreuses brindilles d'environ un demi-centimètre de long car ilcappero ne fleurit que sur les branches émises dans l'année.

Avant l'âge de deux ans, la plante ne peut pas être taillée.

FERTILISATION

Chaque année, vers la fin de l'hiver (janvier-février), il serait souhaitable de distribuer un engrais complexe également équilibré en azote, phosphore et potassium.

FLORAISON

Le câprier fleurit à partir de la fin du printemps et tout au long de l'été, sur les branches de la première année.

Noter
1. Image non soumise au droit d'auteur



Article Précédent

TOP-10 des panneaux folkloriques sur la clôture et leur interprétation

Article Suivant

Informations sur Sedeveria «Lilac Mist» - En savoir plus sur les soins des plantes Lilac Mist