Crassula nudicaulis (Crassula à tige nue)


Nom scientifique

Crassula nudicaulis L.

Noms communs

Crassula à tige nue

Synonymes

Crassula nudicaulis var. nudicaulis, Crassula canescens, Crassula cephalophora, Crassula hirta, Crassula obfalcata, Crassula obvallaris, Crassula obvallata, Crassula platyphylla, Crassula sulcata, Globulea canescens, Globulea nudicaulis, Globulea obvallata, Globulea sulobulata

Classification scientifique

Famille: Crassulacées
Sous-famille: Crassuloideae
Genre: Crassula

La description

Crassula nudicaulis est une succulente à croissance basse d'apparence variable mais qui ne mesure généralement que 12,5 cm (5 pouces) de hauteur. Les feuilles linéaires-obovales ont des surfaces supérieures aplaties, des faces inférieures arrondies et peuvent être pubescentes ou poilues. Les marges et les pointes peuvent être rougies et se colorer plus intensément en plein soleil. La tige est courte ou nulle, plus ou moins ramifiée, carneuse à légèrement ligneuse, velue ou glabre, et les vieilles feuilles restent attachées à la base. Les fleurs sont petites et verdâtres et apparaissent au printemps et parfois à la fin de l'été.

Photo via fernkloof.com

Rusticité

Zones de rusticité USDA 9a à 11b: de -6,7 ° C (20 ° F) à +10 ° C (50 ° F).

Comment grandir et prendre soin

CrassulaIls sont faciles à cultiver, mais ils sont sensibles aux cochenilles et aux maladies fongiques. Comme pour toutes les plantes succulentes, un arrosage excessif est sûr d'être fatal, alors préférez être trop sec plutôt que trop humide. Ne laissez jamais votre plante reposer dans l'eau. Si vous arrosez par le dessous en laissant la plante reposer dans une soucoupe d'eau, assurez-vous de vider tout excès d'eau après quelques minutes.

Ces plantes succulentes sont généralement démarrées par division, compensations ou boutures de feuilles. Crassulas peut être facilement multiplié à partir d'une seule feuille. Faites germer les feuilles en les plaçant dans un terreau pour plantes succulentes, puis en couvrant le plat jusqu'à ce qu'elles poussent.

Rempotez au besoin, de préférence pendant la saison chaude. Pour rempoter votre Crassula, assurez-vous que le sol est sec avant de rempoter, puis retirez délicatement le pot. Éliminez l'ancien sol des racines, en veillant à éliminer toutes les racines pourries ou mortes dans le processus. Traitez toutes les coupures avec un fongicide. Placez la plante dans son nouveau pot et remblayez avec du terreau, en étalant les racines au fur et à mesure que vous rempotez. Laissez la plante sèche pendant environ une semaine, puis commencez à arroser légèrement pour réduire le risque de pourriture des racines.

En savoir plus sur Comment cultiver et entretenir Crassula.

Origine

Crassula nudicaulis est originaire d'Afrique du Sud (les provinces du Cap, de l'État libre, du KwaZulu-Natal et des provinces du nord) et du Lesotho.

Variétés et cultivars

  • Crassula nudicaulis var. herrei
  • Crassula nudicaulis var. platyphylla
  • Crassula nudicaulis var. platyphylla 'Bourgogne'
  • Crassula nudicaulis 'Cornes du diable'

Liens

  • Retour au genre Crassula
  • Succulentopedia: parcourez les plantes succulentes par nom scientifique, nom commun, genre, famille, zone de rusticité USDA, origine ou cactus par genre

Galerie de photos


Abonnez-vous maintenant et soyez au courant de nos dernières nouvelles et mises à jour.





Crassula nudicaulis - Plantes succulentes

Crassula nudicaulis (Crassula à tiges nues) est une plante succulente vivace avec une racine pivotante épaissie et plusieurs rosettes basses de feuilles basales. Les feuilles linéaires-obovales ont des surfaces supérieures aplaties, des faces inférieures arrondies et peut-être pubescentes ou poilues. Les marges et les pointes peuvent être rougies et se colorer plus intensément en plein soleil. La tige est courte ou nulle, plus ou moins ramifiée, carneuse à légèrement ligneuse, velue ou glabre, et les vieilles feuilles restent attachées à la base. Les fleurs sont petites et de couleur verdâtre. Il fleurit au printemps et parfois à la fin de l'été.

Classification scientifique:

Famille: Crassulacées
Sous-famille: Crassuloideae
Genre: Crassula

Nom scientifique: Crassula nudicaulis L.
Synonymes: Crassula nudicaulis var. nudicaulis, Crassula canescens, Crassula cephalophora, Crassula hirta, Crassula obfalcata, Crassula obvallaris, Crassula obvallata, Crassula platyphylla, Crassula sulcata, Globulea canescens, Globulea nudicaulis, Globulea sulobulata.
Nom commun: Crassula à tige nue

Comment faire pousser et entretenir Crassula nudicaulis (Crassula à tige nue):

Lumière:
Il prospère mieux sous une lumière vive avec un peu de lumière directe du soleil. Un rebord de fenêtre ensoleillé sera une position idéale pour ces plantes. Ils ne fleuriront pas sans la lumière du soleil et une lumière insuffisante entraînera le développement d'une croissance grêle.

Sol:
Il pousse bien dans un sol bien drainé avec un pH neutre. Ajoutez de la fibre de coco et de l'écorce de pin pour rendre le sol plus favorable au drainage.

L'eau:
Arrosez régulièrement, pendant la saison de croissance (avril à septembre), mais arrosez avec parcimonie en dormance (automne et hiver). Laisser sécher légèrement la surface du sol avant d'arroser à nouveau.

Température:
Il préfère des températures ambiantes idéales d'environ 60 ° F - 75 ° F / 15,5 ° C - 24 ° C. En hiver, pas moins de 50 ° F / 10 ° C. Le temps froid et le temps humide ne sont pas bons. Il perd sa couleur et devient jaune et pâteux.

Engrais:
Fertiliser toutes les deux semaines pendant la saison de croissance, du printemps à l'été avec un engrais liquide équilibré dilué de moitié. Ne pas fertiliser pendant l'hiver.

Rempotage:
Re-pot au printemps lorsque la plante devient liée aux racines ou que le sol doit être renouvelé. Il est préférable d'utiliser un bon pot solide et lourd car ces plantes sont bien connues pour être très lourdes. Un pot lourd les empêchera de basculer.

Propagation:
Il peut être facilement multiplié par boutures de tiges, boutures de feuilles ou par décalages basaux. Les boutures ou compensations doivent être prises au printemps. Prenez des boutures de tiges de 2 à 3 pouces de long et plantez-les dans un pot de 2 à 3 pouces d'un mélange à parts égales de mousse de tourbe et de sable et conservez-les à température ambiante normale dans la lumière filtrée brillante.

Ravageurs et maladies:
Il n'y a pas de problèmes sérieux de ravageurs ou de maladies. Mais ils sont sensibles aux cochenilles, aux pucerons et aux maladies fongiques. Un arrosage excessif peut faire pourrir les racines.


Crassula nudicaulis

Crassula nudicaulis est une plante succulente vivace avec une racine pivotante épaissie et plusieurs rosettes basses de feuilles basales. Les plantes sont d'apparence quelque peu variable et il existe plusieurs sous-espèces dans la vaste gamme de la plante.

Les feuilles de cette espèce peuvent virer au brun, mais elles n'adoptent pas les teintes rouge brique parfois prises par Crassula subacaulis et Crassula clavata.

L'inflorescence est un épi, avec des bractées qui ne sont pas ciliées, les plus basses une à trois paires de bractées n'ont pas de fleurs à l'aisselle mais les autres en ont. Les fleurs sont tournées vers le haut, elles ont des anthères jaunes et des appendices dorsaux distinctifs.

Cette espèce est étroitement liée à Crassula cotyledonis, qui est une espèce plus robuste qui a des poils marginaux sur plus d'une ligne. Il peut également être confondu avec Crassula clavata, mais cette espèce a des feuilles glabres (lisses), oblancéolées-obovales qui virent au rouge pourpre foncé au soleil. [2] [3]

Variation de sous-espèce Modifier

Cette espèce est variable et plusieurs sous-espèces existent:

    • subsp. nudicaulis: La sous-espèce nominale a des feuilles oblongues-elliptiques (cylindriques), vert rougeâtre, longues de 50 à 80 mm (2 à 3 po) et légèrement pubescentes.
    • subsp. herrei: Cette sous-espèce Richtersveld a des feuilles plus courtes, plus épaisses, plus charnues et glabres, de 30 à 40 mm (1,2 à 1,6 po) de long, mais peut devenir un buisson arbustif atteignant 25 cm (10 po) de haut.
    • subsp. platyphylla: Cette sous-espèce du sud du Karoo a un feuillage bleu-gris dont les feuilles sont largement oblongues à orbiculaires avec des cils près des marges.

    C. nudicaulis var. nudicaulis


    Crassula nudicaulis

    Crassula nudicaulis est une plante succulente vivace avec une racine pivotante épaissie et plusieurs rosettes basses de feuilles basales. Les plantes sont d'apparence quelque peu variable et il existe plusieurs sous-espèces dans la vaste gamme de la plante.

    Les feuilles de cette espèce peuvent virer au brun, mais elles n'adoptent pas les teintes rouge brique parfois prises par Crassula subacaulis et Crassula clavata.

    L'inflorescence est un épi, avec des bractées qui ne sont pas ciliées, les plus basses une à trois paires de bractées n'ont pas de fleurs à l'aisselle mais les autres en ont. Les fleurs sont tournées vers le haut, elles ont des anthères jaunes et des appendices dorsaux distinctifs.

    Cette espèce est étroitement liée à Crassula cotyledonis, qui est une espèce plus robuste qui a des poils marginaux sur plus d'une ligne. Il peut également être confondu avec Crassula clavata, mais cette espèce a des feuilles glabres (lisses), oblancéolées-obovales qui virent au rouge pourpre foncé au soleil. [2] [3]

    Variation de sous-espèces [modifier |

    Cette espèce est variable et plusieurs sous-espèces existent:

      • subsp. nudicaulis: La sous-espèce nominale a des feuilles oblongues-elliptiques (cylindriques), vert rougeâtre, longues de 50 à 80 mm (2 à 3 po) et légèrement pubescentes.
      • subsp. herrei: Cette sous-espèce Richtersveld a des feuilles plus courtes, plus épaisses, plus charnues et glabres, de 30 à 40 mm (1,2 à 1,6 po) de long, mais peut devenir un buisson arbustif atteignant 25 cm (10 po) de haut.
      • subsp. platyphylla: Cette sous-espèce du sud du Karoo a un feuillage bleu-gris dont les feuilles sont largement oblongues à orbiculaires avec des cils près des marges.

      C. nudicaulis var. nudicaulis

      C. nudicaulis var. herrei des régions du Namaqualand et du Richtersveld.

      C. nudicaulis var. platyphylla de la région sud du Karoo


      Crassula nudicaulis (Crassula à tiges nues) - Jardin

      Origine et habitat: Cette espèce porte une grande synonomie et a une large distribution du sud-ouest du Cap au Cap oriental, à l'État libre, au Lesotho et au KwaZulu-Natal.
      Habitat: Pentes caillouteuses sèches et endroits sablonneux. Il pousse dans des sols argileux, limoneux ou sableux. Les régimes pluviométriques variés disponibles suffisent tous.

      La description: Crassula nudicaulis est une plante succulente vivace formant plusieurs rosettes basales à feuilles glabres à pubescentes rassemblées dans une tête au sommet de la racine et au milieu d'eux une tige florale annuelle surmontée de grappes de petites fleurs verdâtres. La variété typique est un complexe répandu et extrêmement variable de formes qui ont reçu de nombreux noms inutiles, ne représentant rien de plus que des phénotypes locaux. Les formes à feuilles longues sont facilement connues, mais celles avec des feuilles plus courtes et plus larges s'approchent de celles à feuilles plus étroites Crassula canescens. La pubescence est cependant beaucoup plus rare.
      Racine: Racine pivotante épaissie
      Tige: Courte ou nulle, plus ou moins ramifiée, carneuse à légèrement ligneuse, velue ou glabre, les vieilles feuilles restant attachées à la base.
      Rosette: Près du sol formant une sorte de tête
      Feuilles: Succulente, oblongue-elliptique, semi-complète, rarement linéaire-lancéolée ou obovale à orbiculaire, aiguë, sous-pubère, (20-) 50-80 (-150) mm de long, (4-) 6-12 (-25) mm de large effilés vers le haut, aigus à arrondis, plats ou légèrement convexes au-dessus, plus ou moins convexes en dessous, étalés, rarement quelque peu recourbés dans le nord-est, glabres à pubescents, avec ou sans cils marginaux, verts à vert jaunâtre. Prend facilement des accents rouge-brun de la lumière directe du soleil. .
      Inflorescence: En forme de cyme lâche, 15 à 30 cm (ou plus) de hauteur, nue, avec 1 à 3 paires de bractées au sommet sans fleurs axillaires. Pédoncule de 0, l-0,2 (-0,4) m de long, glabre à pubescent.
      Fleurs:Petits, de couleur crème ou verdâtres, qui souvent ne s'ouvrent pas aussi largement que les autres espèces. Lobes du calice oblongs-triangulaires, l, 5-2 (-3) mm de long, obtus, rarement aigus, glabres ou à poils ou papilles recourbés et cils marginaux, charnus, verts à bruns. Corolle tubulaire à presque cylindrique, soudée à la base sur 0,5-0,8 mm, crème, rarement blanche. Lobes de la corolle (pétales), panduriformes, de 3-3,5 (-4,5) mm de long, chacun avec des appendices dorsaux terminaux proéminents et avec un sommet de pétale membraneux à l'intérieur. Style net, stigmates latéraux. Étamines de 2,5 à 3,5 mm de long, anthères jaunes.
      Saison de floraison: Il fleurit au printemps et parfois à la fin de l'été.

      Sous-espèces, variétés, formes et cultivars de plantes appartenant au groupe Crassula nudicaulis

      • Crassula hirta"href = '/ Encyclopédie / SUCCULENTS / Famille / Crassulaceae / 26885 / Crassula_hirta'> Crassula hirta Thunb. : (var. nudicaulis) a de longues feuilles charnues, plus ou moins couvertes de poils blancs, mais la variabilité entre les individus est évidente et aucune plante ne se ressemble. Distribution: Cap de Bonne-Espérance.
      • Crassula nudicaulis L.: (var. nudicaulis) les feuilles sont oblongues-elliptiques et mesurent 50 à 80 mm de long. La variété typique représente un complexe variable. Distribution: du cap S-W au cap E, État libre, Lesotho et KwaZulu-Natal.
      • Crassula nudicaulis var. herrei (Friedrich) Toelken: a un port arbustif atteignant 100-250 mm de haut avec des feuilles glabres très épaisses de 30-40 mm de long et de section semi-circulaire. Les fleurs sont dirigées vers le haut. Distribution: du Cap occidental à la rivière Orange.
      • Crassula nudicaulis var. platyphylla (Harv.) Toelken: a des feuilles gris bleuâtre, largement oblongues à orbiculaires avec des cils marginaux. Distribution: montagnes bordant le sud du Grand Karoo.

      Bibliographie: Principales références et autres conférences
      1) W. H. Harvey «Flora Capensis» Vol 2, 1894
      2) Edgar Lamb, Brian Lamb "La référence illustrée sur les cactus et autres plantes grasses" Volume 5 Blandford Press, 1978
      3) Werner Rauh «Le monde merveilleux des plantes succulentes: culture et description de certaines plantes succulentes autres que les cactus» Smithsonian Institution Press, 1984
      4) Cour Doreen «Flore succulente d'Afrique australe» CRC Press, 01 / juin / 2000
      5) Stuart Max Walters «La flore du jardin européen: les dicotylédones» (Partie I) Cambridge University Press, 1989
      6) Gordon D. Rowley "L'encyclopédie illustrée des plantes succulentes" Crown Publishers, 01 / août / 1978
      7) Gordon Rowley «Crassula: Guide du producteur» Cactus & Compagnie, 2003
      8) Eggli, Urs «Manuel illustré des plantes succulentes, Crassulaceae Manuel illustré des plantes succulentes.» Springer, Berlin 2002
      9) Hermann Jacobsen «Abromeitiella à Euphorbia» Blandford Press, 1960
      10) Hermann Jacobsen "Un manuel des plantes succulentes: descriptions, synonymes et détails culturels pour les plantes succulentes autres que les Cactaceae" Volume 1 Blandford Press, 1960
      11) Toelken, H.R.1997. «Une révision du genre Crassula» en Afrique australe. Annales de l'herbier Bolus 8,1-595.
      12) Van Jaarsveld, E., Van Wyk, B-E. Et Smith, G. «Succulentes d'Afrique du Sud.» Tafelberg, Le Cap. 2000
      13) John Wilkes «Encyclopaedia Londinensis» Volume 5 1810
      14) John Manning "Guide pratique de Fynbos" Struik, 2007
      15) Christopher Brickell "Encyclopédie RHS des plantes et des fleurs" Dorling Kindersley Ltd, 01 / set / 2010
      16) Otto A. Leistner «Flore de l'Afrique australe» 1985
      17) George Don «Une histoire générale des plantes dichlamydiques. Organisé selon le système naturel », Volume 3 J. G. et F. Rivington, 1834
      18) Alfred Byrd Graf «Exotica, série 4 internationale: cyclopédie picturale de plantes exotiques des régions tropicales et quasi-tropiques» Éditeurs Roehrs Co., 1985
      19) The National Cactus and Succulent Journal: The Official Journal of the National Cactus & Succulent Society, Volumes 31-34 National Cactus and Succulent Society, 1976
      20) Dr J.P. Roux «Flore d'Afrique du Sud» 2003

      Culture et propagation: Crassula nudicaulis sont de culture facile et d'entretien relativement faible, ce qui en fait une bonne plante d'intérieur, et peut être un excellent sujet pour le succulentophile débutant (ils peuvent pousser facilement sur les appuis de fenêtre, les vérandas et dans les jardins succulents miniatures où ils sont heureux de partager leur habitat avec autres plantes succulentes plus petites, ou dans les rocailles extérieures). Ils sont cultivateurs de printemps et d'automne (dormance d'été).
      Sol: Ils préfèrent un terreau très poreux pour augmenter le drainage. Un sol acide est idéal. Vous pouvez faire pousser une plante dans un pot de 6 à 10 cm pendant des années et avoir des plantes parfaitement heureuses. Pour de meilleurs résultats, utilisez un pot peu profond.
      Arrosage: Fournissez de l'eau toute l'année, à l'état sauvage, la plupart de la croissance se produit au printemps et en automne. Pendant les mois chauds d'été, le sol doit être maintenu humide mais pas trop humide. Pendant les mois d'hiver, arrosez uniquement lorsque le sol devient complètement sec. Un sol humide provoque rapidement la pourriture des racines et des tiges, en particulier pendant les mois d'hiver froids, mais peut se resserrer s'il est pris en charge. Aucune eau ne devrait jamais être autorisée à se tenir autour des racines. Une faible humidité ambiante est toujours nécessaire.
      Fertilisation: Les plantes sont fertilisées une seule fois pendant la saison de croissance avec un engrais équilibré dilué à la moitié de la concentration recommandée.
      Exposition au soleil: Ils ont besoin du plein soleil ou d'une lumière brillante et filtrée avec un flux d'air suffisant pour rester compacts, mais évitez les rayons directs du soleil au milieu de l'été (avec l'exposition au soleil, la feuille développe une belle teinte brunâtre), ils ne se débrouillent pas bien à l'ombre car ils ont tendance à s'étioler , tomber et pourrir facilement.
      Ravageurs et maladies: Les crassulas sont sensibles aux cochenilles.
      Pourrir: La pourriture n'est qu'un problème mineur avec Crassula si les plantes sont arrosées et «aérées» correctement. Si ce n'est pas le cas, les fongicides n'aideront pas beaucoup. Des précautions doivent être apportées à l'arrosage, en les gardant au chaud et à l'humidité pendant la croissance, et plus frais et sec en dormance.
      Rusticité: Bien que les plantes survivront au gel léger si elles sont conservées au sec (rustiques aussi bas que -5 ° C), elles doivent être protégées du gel pour éviter les cicatrices. USDA 9b-12
      Utiliser: C'est une excellente plante en pot idéale pour la culture de rebord de fenêtre ainsi que dans les jardins de rocaille. À l'intérieur uniquement dans la position la plus lumineuse.
      Taille: Les petites fleurs blanches de ces plantes ne sont pas particulièrement frappantes et belles, et il peut donc être approprié d'enlever les tiges de fleurs à un stade précoce. Les plantes économisent beaucoup de forces qui peuvent ensuite être investies pour augmenter la production de nouvelles pousses latérales plus solides.
      Propagation: Ils se propagent facilement en enlevant les pousses, en supprimant une pousse latérale et en insérant la partie basale enfouie dans le sol. Cette pousse devrait s'enraciner dans un mois et une petite ramification se formera à la base. Ils peuvent également être cultivés à partir de graines.


Voir la vidéo: crassula


Article Précédent

Pommes de terre Gala - une variété fructueuse à maturité précoce pour votre jardin

Article Suivant

Comment bien préparer les raisins de Corinthe pour l'hiver?